Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Deux poids, deux mesures » au Musée

Publié le par Jeunes Amis du Musée de Toul

Bonjour !
 
 
Au Musée d'Art et d'Histoire de Toul, l'exposition temporaire « Deux poids, deux mesures », qui devait se terminer le 27 octobre 2008, est prolongée jusqu'au 02 décembre 2008 ! L'exposition temporaire est gratuite et il faut garder à l'esprit que, le premier dimanche du mois, la visite des collections permanentes est également gratuite !

 

 

Voici de petits articles de presse, tirés de l'édition touloise de l'Est Républicain et datés du samedi 13 septembre 2008 et du samedi 20 septembre 2008 :

 

 
---------------------
 

Toul est dans la mesure !

Le Musée d'art et d'histoire accueille une intéressante exposition, consacrée aux outils et appareils, utilisés pour les poids et mesures. Une découverte enrichissante.

 

Elle s'intitule très judicieusement « Deux poids, deux mesures, un changement révolutionnaire ! ».

Prêtée par le conseil général des Vosges, elle occupe la salle d'exposition temporaire du Musée d'art et d'histoire et passionnera les adultes, mais également les plus jeunes. Toutes les écoles du Toulois (collèges y compris) sont vivement invitées à la découvrir.

Élaborée par les Archives départementales, en collaboration avec le service éducatif des Vosges, l'exposition nous éclaire sur la vie quotidienne de nos aïeux, sur les métiers d'autrefois, et la multitude d'objets et instruments utilisés dans l'industrie, le commerce et l'artisanat.

La présentation didactique est enrichie par bon nombre d'objets, issus des collections et réserves du musée, ou prêtés par des particuliers.

 

Cahiers de doléances

Comme l'indique le panneau d'accueil, « jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, les mesures de même nature portaient des noms différents, selon les provinces, voire les communes d'une même région ». Des incohérences, et, il faut bien le dire, des complications dans les relations humaines, dénoncées par les délégués du Tiers-État dans les cahiers de doléances de 1789.

 

Une pinte touloise

C'est d'ailleurs dans les années suivant la Révolution Française que les choses vont (lentement) évoluer. Par exemple, si la longueur du mètre est définitivement fixée le 10 décembre 1799, il faudra attendre le XIXe siècle pour la mise en place du système métrique, et... 1960 pour l'instauration d'unités !

Mesures du temps, de la longueur, de la masse, de capacité... les inventions et outils sont légion !

À côté de ces pavés numérotés, trouvés par Michel Hachet du côté d'Allain-aux-Bœufs, utilisés comme poids par nos lointains ancêtres, en passant par le pèse-or, la balance du boulanger, les horloges (dont celle qui a rythmé le travail de l'Arsenal de Toul)... ou encore les règles, compas et autres cadrans solaires, les objets sont nombreux et bien mis en valeur. Au fil des pas, on découvre des choses étonnantes, comme cette pinte de Toul, datée dejanvier 1774, ces poids portant la fleur de lys, ou ces alidades, instruments utilisés pour mesurer les angles, longtemps utilisés par les cartographes.

Près des outils du sabotier ou du tonnelier, trône la « bascule » un élément indispensable dans chaque ferme pour peser le veau ou le cochon, et juste à côté, les bidons de lait, et autre contenants. Tels ces décalitres et double-décalitres, utilisés jusqu'à une période récente par les producteurs de lait. À ce propos, le conservateur Michel Hachet, qui fut vétérinaire dans une autre vie, se souvient de cet éleveur d'Avrainville qui appelait le décalitre... le demi-double !

 

Très instructive et de grande qualité, l'exposition est à découvrir jusqu'au 27 octobre.

 
Ne perdez pas de temps !

 

Michel BRUNNER,
13 septembre 2008.

 

 

---------------------

Toul : deux poids, deux mesures

 

Le Musée d'art et d'histoire de Toul accueille jusqu'au 27 octobre une intéressante exposition consacrée aux outils et ustensiles, utilisés naguère pour peser et mesurer.

 
Prêtée par le département des Vosges, elle est enrichie par la présentation d'objets issus des collections du musée toulois. Il faut savoir que, jusqu'à la Révolution française, chaque province, voire chaque canton, disposait de références qui n'étaient pas toujours les mêmes que celles des voisins ! Une incohérence qui sera corrigée, à partir de la fin du XVIIIe siècle. À côté des règles et compas, des balances et horloges d'hier et d'avant-hier, on découvre d'étonnants objets, comme ces alidades, instruments utilisés par nos ancêtres pour mesurer les angles et dessiner des cartes. Les objets usuels, qui agrémentaient le quotidien des ouvriers, artisans et agriculteurs lorrains, figurent également dans cette captivante exposition. À découvrir tous les jours, sauf le mardi, au Musée d'art et d'histoire, en vieille ville.

 

Michel BRUNNER,
20 septembre 2008.

---------------------

 
Les Jams de Toul...

 

Commenter cet article