Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Salle 1 du Musée...

Publié le par Jeunes Amis du Musée de Toul

Salle 1 du Musée de Toul
 

Dès à présent, les Jeunes Amis du Musée de Toul vont tenter en exclusivité d'endosser les vêtements de guide de l'établissement toulois. Les collections seront présentées dans le sens d'une visite normale, afin d'apprécier le travail méthodologique entrepris par les conservateurs dans la muséographie des différents objets.


---------------------

Cuisine de l'ancienne Maison-Dieu,
un avant-goût alléchant...

 


Le seuil du Musée d'Art et d'Histoire de Toul passé, nous trouvons à gauche une première pièce où les conservateurs ont recréé la cuisine de l'ancienne Maison-Dieu. Nous pouvons découvrir une vaste cheminée murale dont le manteau est supporté par deux colonnes d'ordre toscan. Imaginons-nous aux coins de son feu... existe-t-il autre lieu plus heureux pour conter une merveilleuse histoire ? Révélation d'un musée dont la présentation des collections et des objets s'annonce non seulement lumineuse en découvertes mais également chaleureuse... Sur la taque au fond du foyer, la plaque de fonte, nous observons le blason plein de Lorraine et les blasons de France et de Navarre. La roue à crochets de sainte Catherine d'Alexandrie y est esquissée et son tracé se répète sur la potence de suspension de la crémaillère, datée de 1624. La généreuse et pieuse Maison-Dieu était placée sous son invocation.

Par ailleurs sont présentées des poteries communes d'origine régionale et des faïences de Toul... et des ustensiles divers rendent le lieu encore plus authentique. Ils éveillent nos sens aux coutumes culinaires du XIXe siècle. De la marmite en fonte, nous pouvons presque sentir l'odeur rustique d'une soupe aux légumes comme la préparaient nos aïeux. Aussi pensons à tous les enfants que le creuset-mortier du confiseur a rendus heureux... Enfin, une femme file le chanvre avec sa quenouille et son rouet... depuis 1972, date de la première inauguration de l'établissement muséographique dans ces bâtiments. Le mannequin ne semble pas se soucier du temps qui passe, pas même l'éprouver, alors que le tic-tac d'une vieille pendule au mécanisme intact ne cesse de courir après. Omnisciente du passé et du présent à la fois, la pendule se révèle à nous comme un véritable compagnon dans notre aventure à travers les siècles que nous sommes en train de commencer !

 

 

 

---------------------

 

 

 

 

Texte de Vincent Lamarque.

Inspiré du travail universitaire de LAMARQUE (Vincent), Montage de l'exposition « Trois années d'enrichissement au Musée de Toul », rapport d'un stage réalisé au Musée d'Art et d'Histoire de Toul, sous la direction de PUPIL (François), Université de Lettres Nancy II, 2004, p.35-36.

 

 

Commenter cet article